Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2012

Nimier et Huguenin : archanges foudroyés

roger nimier,jean-rené huguenin,archange,figaro littéraire

Un dossier dans le Figaro Littéraire ! Nimier et Huguenin en cavaliers de l'apocalypse, une charge d'archanges, Hussard et Uhlan au galop...

 

Commentaires

Bonjour,

le parallèle entre Jean René et Roger est étonnant, fruit d'une imagination purement journalistique...Ils se détestaient (ou au mieux s'ignoraient) dixit de nombreux témoins de l’époque!!!
Jean-René était là ou il faut (homosexualité refoulé de collégien bourgeois et mon père catholique complexé et complexe qui avait compris dix ans plus tôt l’hypocrisie de son époque ..cf "Les Epées").

M.N.

Écrit par : Martin Nimier | 20/09/2012

@Martin Nimier.
Ils s'ignoraient probablement... ou sûrement, puisque vous l'affirmez ! Le cas n’est pas unique de mésentente dans une famille. Il ne s'agit pas ici de "culte" pour l'un comme pour l'autre, mais d'un attachement à leur œuvre, et au delà à ce qu'ils ont transmis.
C'est donc une reconnaissance post-mortem pour des écrivains qui avaient un détachement (familial aussi comme en témoigne votre sœur) lucide, des valeurs autour de l'amitié, et un vrai sens du panache.
Huguenin apporte la dimension joyeuse, généreuse, dans cette bande de jeunes auteurs trop sûrs d’eux.
Je ne suis pas un expert en psychanalyse pour analyser la justesse de vos allégations concernant les refoulés ou complexés si ce n'est reprendre la base : nous naviguerions tous entre névrose et psychose...
Merci de votre post que je suis prêt à poursuivre.

MS62

Écrit par : MS62 | 20/09/2012

@M. Nimier
Votre père (si votre nom n'est pas un pseudo) était odieux - c'est de notoriété publique - mais il avait l'élégance, le style et la bravoure qui l'ont placé chef de file des hussards, reconnu par ses pairs. Vous n'êtes qu'odieux et je crois qu'Huguenin a plus de légitimité à être rapproché de Roger Nimier que vous.
Bravo à ce site. J'aime l'idée de ce rapprochement, de cette filiation que reprend le Figaro Littéraire.

Écrit par : Christian Solile | 21/09/2012

Re : Martin Nimier
Votre sœur Marie, la Reine du silence, nous a abreuvée de ses bruyants reproches d'enfant inconsolable... faut-il que vous rajoutiez vos reflux gastriques ! N'est pas Nimier qui veut !

Écrit par : Alexandre LD | 21/09/2012

Il s'agit de commémorer d'une part, de se souvenir évidemment, mais surtout de reprendre le flambeau que nous ont laissé ces deux auteurs. A vos plumes, messeigneurs !
J'avoue ma préférence pour Huguenin, mais le portrait de Nimier par Christian Millau dans "Au galop des hussards" (paru en 1999) montre qu'il avait l'insolence d'un fort en thème, à qui on ne la faisait pas.

Écrit par : Pascal Arnoux | 21/09/2012

Les commentaires sont fermés.